Histoires

 

L'huile d'olive ! Elle a toujours beaucoup à dire.

L'huile d'olive ! Elle a toujours beaucoup à dire.

mars 23, 2015 0 Comments

L’huile d’olive a toujours eu beaucoup à nous dire. Bien plus que nous le croyons, en particulier lorsque le hasard veut que l’on découvre El Poaig et ses crus d’exception.

El Poiag, c’est avant tout une histoire. Celle d’un domaine de Valencia et d’une région hors du commun. D’une terre battue par les vents et accablée par le soleil. D’un climat aride en proie aux pluies violentes et à des orages parfois torrentiels. Et, bien sûr, d’une huile incroyable aux saveurs d’herbes née d’oliviers qui nous accompagnent depuis 3000 ans.

Mais c’est aussi une affaire de famille, de tradition et de retour aux origines. Une aventure qui date du jour au Joaquin Solano a choisi d’abandonner sa carrière d’acteur et de se consacrer à sa passion pour la terre. « Lorsque j’ai décidé de retourner aux traditions de ma famille », insiste-t-il, « on m’offrait sans cesse de nouveaux rôles au théâtre, au cinéma et à la télévision, mais, au fond, j’avais besoin de revenir à mes racines. Depuis, travailler sur des arbres millénaires m’a aidé à prendre du recul vis-à-vis de mon métier de comédien et à apporter quelque chose de nouveau à mes prestations. »

Fidèle à son héritage, le domaine d’El Poaig est aujourd’hui fier d’offrir la plus précieuse et raffinée des huiles au reste du monde : la liqueur des prestigieuses olives Farga. Cette variété, sans doute la plus ancienne jamais cultivée, a survécu au temps, aux bouleversements de la société et aux changements du climat. Pour le reste, c’est le respect que la famille Solano a pour elles et sa dévotion aux arbres millénaires du domaine qui lui a permis de lentement s’imposer comme un producteur hors du commun.

La philosophie de Joaquin a valu à son huile d’être reconnue comme l’une des plus exclusives et des plus chères du monde. Entièrement pure, elle est une alliance entre histoire, qualité et tradition, réunie dans un packaging luxueux. Un produit sans pareil sur le marché moderne.

Avec seulement 3000 bouteilles par ans, l’huile El Poaig est d’ailleurs une vraie rareté gastronomique. Présentée dans une bouteille d’un demi-litre en porcelaine de Valencia imaginée par le bureau de design espagnol : CuldeSac™, emballée dans une boîte en bois fabriquée à la main, c’est un hymne au luxe et à l’artisanat. Pensée dans les détails, le packaging protège bien sûr la « liqueur d’or » de la lumière, tandis que le bec verseur, aux courbes pures et épurées, met à l’honneur sa robe émeraude et évite les pertes, puisqu’il est conçu pour que chaque goutte en trop retourne dans le récipient ou elle pourra à nouveau attendre d’être dégustée.

Que demander de plus à une huile d’olive ?

Matteo Daffi @matteodaffi

Laisser un commentaire

  •